Le barrage de Génissiat

samedi 14 février 2015
par  Hadès
popularité : 36%

Créée en 1933 par la volonté du Sénateur Léon Perrier, la Compagnie Nationale du Rhône avait reçu pour mission l’aménagement, la régularisation des débits du fleuve, la navigabilité, la production électrique et le développement de l’irrigation du Rhône.

C’est ainsi qu’allait naitre le plus grand barrage d’Europe de l’époque.

Situé sur la commune d’Injoux-Génissiat (Ain) et de Franclens, le barrage hydro-électrique a été réalisé entre 1937 et 1948 et représenta le plus grand chantier de France.

Le barrage en chiffres :

  • 104 m de hauteur avec fondations
  • 100 m d’épaisseur à la base
  • 100 m d’épaisseur à la base
  • 9 m d’épaisseur au sommet
  • 56,0 hm3 de retenue
  • 6 turbines à axe vertical de type Francis de 66 MW chacune
  • 750 m3/sec de débit maximum turbinable
  • 1 700 000 000 kWh de production annuelle moyenne
  • Deux évacuateurs de crues ont été prévus, l’un à l’air libre sur la rive droite avec une chute en forme de saut à ski, l’autre souterrain, sur la rive gauche.
  • 45 000 000 heures de travail pour la conception et l’élaboration de l’ouvrage
  • 3000 ouvriers au plus fort du chantier

Navigation

Articles de la rubrique

  • Le barrage de Génissiat