L’eau potable

Extrait du petit Franclinois de janvier 2009
mardi 27 janvier 2009
par  admin
popularité : 39%

D’où vient l’eau de la commune ?

L’eau est pompée à 45 m de profondeur, en bordure du Rhône, sur la commune de Clarafond. Là, se trouve au milieu d’alluvions graveleux déposés par d’anciens glaciers, une nappe d’eau alimentée par les sous-écoulements du Rhône !

Cette eau que nous buvons, ne subit aucun traitement : elle est de très bonne qualité, à la fois bactériologique et physico-chimique.

Toutefois, une unité de désinfection par javellisation existe au cas où une pollution bactériologique apparaîtrait (utilisée une fois, ponctuellement, en juillet 2008).
Notre eau a la particularité d’être moyennement dure : 25,4° F.

Cette présence de calcium présente l’inconvénient d’entartrer les canalisations et les installations de productions d’eau chaude. Il est possible d’installer chez soi un adoucisseur pour les appareils ménagers, mais sur recommandation de la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales de la Haute-Savoie, mieux vaut boire de l’eau non traitée.

Qui exploite et distribue l’eau potable ?

L’union fait la force : les communes du Plateau de la Semine se sont regroupées pour mutualiser leur effort et ont créé le Syndicat Intercommunal des Eaux de la Semine.
Ce syndicat assure la production et la fourniture de l’eau potable aux neuf communes adhérentes : Bassy, Chêne-en-Semine, Chessenaz, Clarafond-Arcine, Eloise, Franclens, Saint-Germain-sur-Rhône, Usinens et Vanzy.

La station de pompage, les 3 réservoirs de stockage principal (sur Arcine à 578 m d’altitude) et les 3 réservoirs de stockage intermédiaire sont syndicales, y compris les conduites de transport.

Le réseau communal de Franclens, entièrement rénové depuis 2006, commence en sortie du réservoir secondaire, situé au lieu-dit « les Platières » sur la commune de Chêne-en-Semine.

Les employés du Syndicat relèvent les compteurs des abonnés et interviennent sur les réseaux communaux à la demande des Maires.

Quel est le prix de l’eau potable en 2008 ?

La commune de Franclens achète l’eau au Syndicat et la revend aux abonnés de la commune.

La consommation des bâtiments communaux ne fait pas l’objet d’une facturation.

Prix d’achat au syndicat en 2008 : 0,92 €/m3 ; 6,10 €/abonnement ;
10,67 €/habitant. Prix de vente aux abonnés de Franclens en 2008 : 1,10 €/m3 ;
10 €/abonnement (compteur 1,5m3/heure).

Au titre de l’amortissement des investissement réalisés pour rénover le réseau,
11 056 € sont provisionnées chaque année jusqu’en 2036.

En 2008, le budget de l’eau sera déficitaire. Pour l’équilibrer, la commune aurait dû vendre l’eau au prix de 1,65 €/m3.

Michel Nougaret